samedi 18 octobre 2008

Microfictions

Bouquin en cours. Microfictions de Régis Jauffret. Livre monstre est-il dit en 4e. Accroche on ne peut plus clair. Un vrai pavé. Dans la mare, en pleine poire. Knock-out out à chaque "deux pages". Mais, je ne peux m'empêcher de vous inviter à goûter à ces mignardises humaines en forme de petits cafards du quotidien. La décadence côtoie l'horreur absolue au fil de ce millier de pages.
Le cynisme et l'humour noir ont trouvé leur maître. Méfiez vous, la nausée n'est jamais très loin et la route est longue. 500 histoires courtes. Ultra percutantes. A vous triturer la prunelle, la cervelle au scalpel.

Régis Jauffret dans le détail « Je est tout le monde et n'importe qui. »

Une mise en bouche... La première. Soft.
Albert Londres

Nous avons filmé ces scènes de torture et de meurtre afin d'en dénoncer le caractère intolérable et la barbarie. Vous ne pouvez pas reprocher à une chaîne d'information de montrer la réalité. S'il est bien évident que nous blâmons leur conduite, nous devons aussi rendre hommage à ces tortionnaires de nous avoir permis d'apprécier à sa juste valeur le prix du bien-être et de la vie.

Lire la suite...

2 commentaires:

auteur a dit…

Et dire qu'on a raté la nuit blanche à Paris pendant laquelle se donnait l'adaptation au théâtre, avec photos d'anonymes à l'appui. Bouffre.

Anonyme a dit…

Je vais éviter l'investissement: l'extrait choisi soulève une certaine colère: enfoiré de journaliste!am