mardi 5 août 2008

L'homme qui aimait les femmes

L'HOMME QUI AIMAIT LES FEMMES (1977) de François Truffaut avec Charles Denner et toutes ses femmes. Film aussi incroyable que délicieusement incorrect. Amour intempestif pour les femmes, toutes les femmes. Film trentenaire, totalement décalé, impossible aujourd'hui. Amours et passions politiquement incorrectes. Sincérité de Denner serait retraduite en affichage pervers.

3 commentaires:

Rose Chiffon a dit…

Possédez-vous ce film et si oui, pourrai-je le regarder aussi car je ne le connais que de nom et il semblerait que cela me plaise.

Bil a dit…

Bien sûr... C'est en route !

Rose Chiffon a dit…

Elles avaient des mollets plus fins que la moyenne aujourd'hui, c'est sûr. Et des belles chaussures. J'ai aussi repéré une lava lamp dans un salon. C'était déjà un film décalé en 77 alors aujourd'hui.. mon pauvre ami.
Incorrect oui, je dirais touchant, Denner par son physique a quelque chose du matou, il a des regards souvent agaçants, j'ai eu tendance à le voir comme le centre du film bien que sans doute Truffaut l'ait voulu autrement. Ca doit être ça, la déformation due au passage du temps. Je ne me reconnais pas dans ces portraits de femmes (non plus dans celui de la fillette de neuf ans).
C'est un cinéma que j'aime bien, comme Chabrol le fait encore, dans le sens où la didactique parfaite n'empêche jamais de ne pas y croire. C'est ce qui me plaît : quand on se laisse raconter des histoires.