mercredi 28 décembre 2011

Le retour




Droit devant. Écoutilles grandes ouvertes. Oreilles dégagées. Prêt pour une année nouvelle. En découdre avec l'adversité, quelle qu'elle soit. En finir avec la sinistrose ambiante. Décapons nos neurones, retrouvons faim et soif de l'autre, de l'ailleurs, de l'étrange. Sel et piment doux. Sucre et fraises. Lâcher prise. Lâcher du lest. Se lâcher. Oui. Halte à la guimauve qui colle aux dents. Made in France ou pas. Prenez soin de vous et profitez du meilleur à venir. Glou.

4 commentaires:

A a dit…

Energie retrouvée yeah!!!!
Moins chargés que l'animal, les épaules légères et le pas aussi décidé que notre ami.
S'éloigner du morose et garder l'envie...
Pas toujours facile, redresser le dos et sourire avec ses yeux.

RChS a dit…

On essaye.

Encore, et toujours !

rose chiffon a dit…

Oui, la guimauve et bien d'autres soit-disant nécessités faciles à mâcher. Merci.

maia a dit…

Oui, en découdre avec l'adversité. Tisser d'autres toiles...
et toujours, toujours prendre la route.
Je m'y emploie Bill, je m'y emploie et vos encouragements me tiendront chaud pour l'hiver.
Bises