mercredi 23 juin 2010

Cash


















Le 6e opus d'un ex-condamné à mort m'accompagne souvent sur les routes. Plus fort que la mort. C'est lui qui le dit. Avec ses six pieds sous terre, on est tenté de le croire. Noir dessein ou blues de l'homme blanc. Y a de ça. Grave, poignant, torturé.
Un bonheur.
Voix rauque, rabotée par la vie. N'hésitez pas, la galette de Johnny vaut le détour.

Ain't no grave, en son et en images.

6 commentaires:

A-noname a dit…

Noir ou blanc peu importe...Seule compte l'émotion....Intacte
Merci

Rose Chiffon a dit…

Etre raboté par la vie, est-ce ce qui fait le bonheur des autres ?

Bil a dit…

A chacun sa voix...

K. a dit…

mains et gueule magnifiques. J'aime.

Patrick Lucas a dit…

Yes man... Cash ! ça l'fait !

A DÉCOUVRIR

Anonyme a dit…

Le seul Johnny qui soit !