mardi 13 avril 2010

Contre jour

Pédaler à contre courant ou à contrecœur ?
Bah, juste à l'insu de son plein gré, dirait Richard.
Mais. Sans jamais baisser la tête et droit dans ses bottes ! SVP.
Oui, m'sieurdame. Contre vents et marées.
Tout en restant dans l'ombre.
Tout un art, j'vous le dis. Celui de parler pour ne rien dire.
Aaaah les vacances. Tout de même. Parfois on abuse.

5 commentaires:

PS a dit…

Gare au contre coup...

A-nonyme a dit…

Le come back ne sra pas facile....

K. a dit…

dans l'ombre...ou dans le placard ?? HK.

Bil a dit…

Enfermé dans le placard... ce doit être ça. Mal fou à en sortir.

Rose Chiffon a dit…

Un homme-debout incarné, dites donc, ça existe encore.