mardi 9 juin 2009

Russian dreams

Les choeurs de l'armée rouge débarquent en Bourgogne ! A défaut de pouvoir admirer au balcon une étoile du Bolchoi, je suggère de revisiter Tchaikovsky ou mieux l'ami Prokofiev...
L'occasion aussi d'en savoir un peu plus en allant faire un tour ici, blog détonnant ou alors valeur refuge de pépites rares à consommer sans tarder.

11 commentaires:

Rose Chiffon a dit…

Je suis pour l'émulation en général et ce genre-là c'est déjà cuit d'avance alors permettez que je vous remercie, et sinon c'est quoi cette drôle de photo ?

Discobole a dit…

J'ai trouvé!

Rose Chiffon a dit…

Encore une devinette ?

Bil a dit…

Je ne sais si un mystère se cache par ici, par là... quelques reflets de verre et autre vue plongeante au sein d'une image trouble qui gagnera en dimension par un simple clic. Pour y voir plus clair ? Allez savoir.

Rose Chiffon a dit…

C'est plus l'avant-scène qui me préoccupe, le reste j'ai bien vu que c'est un théâtre et une brasserie, mais pourquoi ce collage, mystère et peau de banane.

Bil a dit…

Hasard de la rencontre...

Rose Chiffon a dit…

Bon j'arrête là. Je cale.

Robe de lune a dit…

mystère de la femme slave?
Qui regarde derrière le rideau?

Discobole a dit…

Rose, voyons, puisque Bil suggère de l'agrandir, oui, c'est enfin possible!, pas de collage! Juste que le batiment de gauche est un reflet sur un panneau vitré, sous lequel se dressent deux mystérieuses femmes slaves.
Comme dans les Ménines, quoi.

Rose Chiffon a dit…

Hé m'engueulez pas, d'autant que les Ménines, il y a encore dix secondes je ne savais pas ce que c'était et j'essaie de comprendre, voyez-vous. Qu'est-ce qui prouve qu'elles soient vraiment slaves, en plus.

PS a dit…

Elles s'appellent Olga et Tatiana pardi !