mercredi 1 octobre 2008

Porcelet gourmand


Gare à toi. Lardon d'une joyeuse sarabande. L'agneau a cédé sa place. Le jeûne a pris fin. La page est tournée. Retournez à vos moutons.

4 commentaires:

am a dit…

Même de pierre, on peut craindre une fatouha!
Bil est ce bien raisonnable de penser choucroute à l'heure du couscous?
Mais les voix du seigneur sont impénétrables et l'esprit est souvent l'esclave du corps, bon diou.

Cat a dit…

"Tête de cochon"

am a dit…

Retourner à nos "moutons"? c'est l'effet Topaze

PS a dit…

ou son côté "tête de lard"