mardi 14 octobre 2008

Ich habe genung (1727)

Hop, hop.... les baroqueux et les cocos, j'allais complètement oublier... Ce dimanche un bonheur musical. Le masque et la plume en version Bach. Le maître décortiqué, interprété, revu et corrigé.
Allez vite sur France Musique ici même ! pour une écoute critique des versions de la Cantate BW82 de J.S BACH déjà évoquée en d'autres temps de Toussaint.
Sa Cantate pour Basse, cantate de fin de vie, plénitude réelle, celle qui mène aux portes de la paix.
En-fin.
Respirez. Bach est vivant.

NB : J'opte pour la version de la chapelle royale de Philippe Herreweghe, avec Peter Kooy.

6 commentaires:

am a dit…

Après Bacchus, Bach. Un mélange de Toussaint: de quoi réssuciter les morts...Peu de temps en ce moment mais c'est toujours un plaisir d'écoute; y a pas de doute!

auteur a dit…

Ich habe genug...
pas grave mais JS n'aurait pas été content, rigoureux comme il l'était.

auteur a dit…

au fait...je préfère le "Erbarme dich", pas toi?

auteur a dit…

merci de nous rappeler cette émission (la dernière fois que je l'avais écoutée c'était sur une route de vacances, quel bonheur).

Bil a dit…

Ah oui... Genug.... genung....Ben voilà la version de Bach en alsako !!
Du coup je ne corrigerai pas !! car alsakon je suis.

am a dit…

Assez...c'est mieux...das ich so traurig bin...
aber, je veux bien la déf de alsakon?
Merci auteur, elles seront les bien venues ces vacances...