lundi 8 octobre 2007

Zone Bleue


Les bleus du stade sont avec nous. Bleu de chauffe enfilés, ils ont broyé du noir. Depuis, colchiques dans les prés, les titres des journaux fleurissent en bleu. Au Maroc... Bleu, le ciel l'est aussi. Avec ou sans nuage dans le thé. Chez le Cytry, loin d'être un bleu, l'homme l'est à son tour. Pas laid du tout.
A ce propos, au palais royal, c'matin, m'suis fait une peur bleue, en taxi. Wouarf. Bon, Marre de me cogner partout et de traîner mes bleus à l'âme. Vais m'écouter la note bleue de Barney Wilen et boire, s'il le faut, du méthylène, me laisser noir et rond et rond petit patapon.

3 commentaires:

Nico a dit…

le jeu continue, super !

Cat a dit…

Je lui dirai les mots bleus
Ceux qui rendent les gens heureux...

Bil a dit…

Merci chers fidèles... Cheers...