mardi 10 juillet 2007

Coup de sang au Pakistan



Assaut donné ce jour à la Mosquée rouge. Mosquée rouge sang. La minorité islamiste avait entamé un bras de fer avec le général président Musharraf. Bush-arraf comme il se dit dans les rues.
Islam non arabe... Islamistes, talibans... dont la "mort est aussi belle que vos vies" se plait à dire leur leader, Abdul Rashid Ghazi, tué au combat. Minorité ultra influente dans un pays hors du commun. Sur 160 millions d'individus... ça reste une minorité conséquente. 10% ça fait encore du monde. De quoi s'inquiéter. Pourtant le Pakistan n'est pas qu'un repaire de barbus prêts à mourir pour le djihad. Je vous invite à lire Françoise Chipaux dans Le Monde qui sait mieux que quiconque rendre compte avec précision du bazar dans le sous continent...

N.B : Photos piqués à l'AFP. Voisins à Islamabad en 2000/01. Bah, ils m'en voudront pas.

Pour conclure, envie de citer des poèmes pendjabi. Mahiyas, poèmes villageois du Pendjab dont je vous avais déjà fait part en septembre 2006 et dont je ne me lasse pas.

Par la terrasse je suis entré furtif.
Troublants parfums de fleurs sur son lit.

Douceur du lait de riz bouillant...
Toutes ont des amants.
Le mien est un ours des bois !

1 commentaire:

Nicolas a dit…

Continue à nous amener de l'air du large, c'est bon pour les poumons !
Même s'il ne sent pas toujours la liberté ou la légèreté, il nous fait sentir le monde.
Et ces poèmes sont décidément superbes.

Bon, alors, demain, derniers moments marocains...

Impatience...