vendredi 29 juin 2007

Les enfants du paradis


1840, boulevard du crime. Les amours contrariés de Garance et du célèbre mime Deburau, tous deux séparés par d'autres amours : Lacenaire, Frédérick Lemaître et un richissime comte pour Garance, la fidèle, aimante et malheureuse Nathalie pour Baptiste.

Aaah.... Comment ne pas repenser aujourd'hui, à ce monument du cinéma français, encensé comme il se doit depuis par tous les critiques, par tous les publics... Réalisé par Marcel Carné en 1945 avec Arletty, Jean Louis Barrault, Pierre Brasseur, Pierre Renoir, Maria Casares, Marcel Herrand, Gaston Modot... Sur un scénario de Jacques Prévert, avec en vedette... Arletty. La belle Garance... Rappelez vous... « Paris est tout petit pour ceux qui s'aiment comme nous d'un aussi grand amour ! » Garance qui quelques années plus tard dira à Baptiste : « Vous m'avez aidée à vivre pendant des années, vous m'avez empêché de vieillir, de devenir bête, de m'abîmer... Je me disais : tu n'as pas le droit d'être triste, tu es tout de même heureuse puisque quelqu'un t'a aimée. »

Ah lalala.. Garance... Voilà ce qu'on fera à la première pluie d'été. S'enfermer et retrouver la magie des enfants du paradis. Place à part dans mon coeur de cinéphile. Joyeux anniversaire...

6 commentaires:

Lara a dit…

Merci Gary, grâce à toi on casse la spirale infernale de ce blog concernant la musique! Ca devenait limite chiant à lire pour tout le monde, à part peut-être le Cytry.....

garance a dit…

oui tu as raison!!

garance a dit…

Mais merci papa!!!

Nicolas a dit…

que ce soit ciné, livre, photo ou musique, tout me va moi.
à quand une prochaine nouvelle ?

Bon, en attendant va donc sur mon site : http://sentinelle-republicaine.blogspot.com/

Je t'ai intégré dans un article à une chaîne de bloggers pour y révéler 7 secrets. Allez, ne tarde pas !

Nicolas a dit…

Bon, t'as intérêt à te remuer pour les 7 secrets, je te signale que Manu Larcenet a répondu à ma demande, lui...(eh oui, mon pote)

MB a dit…

Il ne s'agissait pas de proposer à lire mais bien d'écouter...et partager... Mais l'écoute et les couleurs sont dans la nature, c'est bien connu.